bonnet de nuit histoire

D’une main il se tient au rocher, de l’autre il porte avec sa hachette de vigoureux coups au bouleau, qui fléchit, se penche, chancelle, tombe transversalement dans les Rapides. En glissant contre le rocher, le bout de l’arbre, coupé en biseau, rencontre une fente, il s’y arrête, s’y encastre. Comme il murmurait cet acte de …